Passer au contenu

Test de Surfshark : notre avis sur ce nouveau VPN (2022)

Avant de vous faire part de notre avis sur Surfshark, nous allons vous présenter brièvement cet outil. Surfshark est un fournisseur de services VPN qui opère depuis 2018. Son arrivée sur le marché n’a pas été simple au vu des nombreuses offres déjà existantes. Malgré tout, il a su se faire une place parmi les meilleurs VPN en proposant immédiatement une application à la pointe de la technologie, dotée de nombreuses fonctionnalités. Il faut croire que ses efforts se sont avérés payants puisqu’il est aujourd’hui recommandé par beaucoup d’experts du secteur.

Surfshark-logo
© Surfshark

Découvrir Surfshark VPN

L’association de Surfshark avec le groupe Nord Security s’est officialisée en début d’année 2022 avec pour objectif de consolider leurs positions dans le milieu de la cybersécurité. Nord Security est un intervenant majeur de la cybersécurité, à la tête de services comme NordVPN, NordPass ou encore NordLocker. Il regroupe plus de 15 millions d’utilisateurs dans le monde entier.

Afin de formuler un avis Surfshark à la fois honnête et complet, nous avons testé son service. Voici le compte-rendu de notre test de Surfshark.

Sécurité et confidentialité maximale avec Surfshark

Comme il le dit si bien, Surfshark souhaite redonner aux internautes le contrôle sur leur vie numérique et améliorer leur confidentialité. Pour cela, il a récemment mis au point Surfshark One, un package regroupant plusieurs produits : son VPN, un module Alert, une module Search et un Antivirus.

Services-Surfshark
© Surfshark

Dans cet article, nous vous donnerons notre avis sur Surfshark VPN. Cet outil sécurise la connexion Internet des utilisateurs en quelques secondes et les rend anonymes. À l’instar de nombreux autres VPN, Surfshark utilise le chiffrement AES-256 pour protéger toutes les données utilisateurs : celles qui transitent de votre appareil vers Internet, et inversement. Il a été démontré que ce processus de chiffrement est si robuste qu’il n’a jamais connu de faille. Le chiffrement est adopté par de nombreuses instances mondiales, dont le gouvernement américain. Surfshark y consacre une page entière sur son site web pour ceux qui désirent en savoir plus à ce sujet.

Découvrir Surfshark VPN

Pour fournir ce chiffrement, Surfshark s’appuie sur les trois protocoles suivants : IKEv2, OpenVPN et WireGuard. Chaque protocole a ses spécificités. Le protocole IKEv2 est par exemple plus adapté sur mobile tandis que OpenVPN est recommandé sur desktop. WireGuard est quant à lui le plus polyvalent et le plus rapide, mais il est relativement récent. Tous sont sécurisés et se complètent bien. À titre informatif, les bons VPN prennent en charge au minimum trois protocoles. Surfshark est donc dans la norme ici.

Pour compléter son dispositif de sécurité, Surfshark VPN associe le chiffrement au camouflage d’adresse IP de votre appareil. Il est donc impossible de savoir qui vous êtes ni de lier votre activité en ligne à vous. C’est ainsi qu’il garantit l’anonymat de ses utilisateurs.

Confidentialite-Surfshark
© Surfshark

Pour vérifier que le VPN Surfshark fonctionne correctement, il est possible d’effectuer plusieurs tests sur son site Internet : le test de fuites DNS, d’adresse IP et de fuites WebRTC.

Politique de confidentialité

Si la sécurité de votre navigation est assurée par Surfshark, il faut néanmoins vérifier que les données que vous lui confiez sont en sécurité. En effet, rappelons que son service se place comme intermédiaire entre vous et le réseau Internet. Le VPN connaît donc forcément des informations personnelles vous concernant. Il reste donc à savoir ce que le fournisseur enregistre sur vous. Cela aura un impact non négligeable dans cet avis Surfshark.

Pour le savoir, nous avons consulté sa politique de confidentialité. Bonne nouvelle, on peut y lire que Surfshark est un VPN No Log ou sans conservation de journaux. Il ne collecte pas l’adresse IP source des utilisateurs, l’historique de navigation, les données transférées (bande passante), les informations sur la session, le trafic réseau et l’horodatage de connexion. C’est ce qui garantit la confidentialité de vos actions. Les seuls éléments conservés concernant le compte utilisateur (adresse e-mail, informations de facturation pour la souscription ou le remboursement). En tout cas, ces données ne permettent pas de suivre vos activités et de les relier à votre compte.

Surfshark a la particularité d’être très transparent. Il a fait auditer ses extensions VPN par Cure53 quelques mois après son lancement. Rares sont ceux qui peuvent en dire autant. Cela méritait d’être souligné, d’autant que Cure53 a conclu que ses extensions VPN étaient en accord avec la politique de confidentialité revendiquée No Log par le fournisseur.

Enfin, pour proposer un anonymat total à tous, Surfshark autorise les paiements par crypto-monnaies lors de la souscription à son service.

Surfshark est donc un VPN No Log qui permet de masquer ses activités en ligne, son identité et sa géolocalisation des hackers, de son fournisseur d’accès Internet ou d’autres tiers un peu trop curieux. Les tests de fuites d’IP, DNS et WebRTC ont permis de tester son efficacité.

Infrastructure et couverture réseau

Poursuivons avec une analyse de l’infrastructure de Surfshark afin de peaufiner notre avis sur ce VPN. En 2022, le fournisseur possède plus de 3200 serveurs dans 95 pays. En sachant qu’il opère depuis 2018, ce VPN n’a rien à envier à ses concurrents à ce niveau, d’autant qu’il est présent sur tous les continents (Europe, Amérique, Asie-Pacifique, Afrique et Moyen-Orient), dans les territoires les plus prisés.

Reseau-Surfshark
© Surfshark

Pour rappel, lorsque ses utilisateurs se connectent à un de ses serveurs, leur géolocalisation sera modifiée au profit de celle du pays cible. Ainsi, pendant notre test, nous avons pu nous connecter à de nombreux pays du globe sans jamais nous sentir bloqué. La couverture réseau est donc satisfaisante pour un usage quotidien. Néanmoins, si vous souhaitez plus de choix sachez que ExpressVPN propose une liste de 94 pays. Ce dernier pourrait donc davantage vous convenir.

En plus de ses serveurs standards, Surfshark met à disposition quelques serveurs MultiHop, qui vont transiter la connexion par deux serveurs, et d’autres avec une IP statique. Ces derniers fourniront toujours la même adresse IP alors qu’en temps normal, les adresses IP attribuées varient de manière aléatoire. Aussi, notez que les serveurs de Surfshark ont la particularité de fonctionner uniquement sur RAM. Cela veut dire qu’aucune donnée n’y est stockée. C’est un gage de sécurité supplémentaire.

Du côté de son parc de serveurs, Surfshark est donc plutôt satisfaisant, d’autant que leur nombre s’accroît continuellement.

Rapidité de connexion

Afin de pouvoir juger de la qualité de Surfshark, il est indispensable de tester les vitesses de ses serveurs. La rapidité des serveurs VPN est un point crucial lorsqu’on doit se faire un avis sur l’outil. En effet, si votre VPN offre des débits trop lents, votre navigation sera fortement impactée et vous risquez de ne plus vous en servir.

Heureusement, avec Surfshark, ce scénario n’a pas eu lieu. Tout au long de nos semaines de test, nous n’avons rencontré aucun problème majeur au niveau de la connexion. Les tests de vitesse se sont révélés plutôt bons. Avec un serveur en France, nous avons obtenu en moyenne un débit de 370 Mb/s en download et 470 Mb/s en upload. Le ping se situe aux alentours des 15 ms. En faisant appel à un serveur aux États-Unis, les débits étaient sensiblement plus lents, mais rien d’anormal ni de bloquant dans notre navigation web. Pour optimiser davantage la vitesse, le VPN propose même la commande automatisée « Serveur le plus rapide ».

Découvrir Surfshark VPN

Si, malgré tout, vous expérimentez des problèmes et que vous trouvez votre connexion trop lente, Surfshark conseille de tester plusieurs serveurs (idéalement le plus proche de son emplacement géographique). Si la connexion n’est pas meilleure, il recommande de changer de protocole, de désactiver certaines applications qui peuvent interférer avec le VPN et, en dernier recours, de redémarrer votre appareil. Nous n’avons pas eu à en arriver là. Le changement de serveurs et de protocole a été suffisant pour nous faire gagner quelques mégabytes par secondes.

Les débits ascendants et descendants sont globalement bons avec Surfshark. Bien qu’il ne soit pas le VPN le plus rapide que l’on puisse trouver en 2022, la connexion à Surfshark VPN n’a pas affecté notre vitesse de base de façon significative.

Streaming sur Netflix, la spécialité de Surfshark

Si jusqu’à présent notre avis sur Surfshark est bon, nous en attendons plus d’un VPN, notamment en matière de streaming. En effet, il s’agit d’une des raisons pour lesquelles les internautes utilisent un VPN.

Précisons d’abord que Surfshark offre une bande passante illimitée. Nous jugeons que c’est essentiel pour offrir aux clients une expérience optimale, vient ensuite la capacité à déjouer les blocages (le plus souvent liés à l’emplacement). C’est là que nous attendons le VPN au tournant.

Nous avons commencé par le mettre à l’épreuve sur Netflix. La célèbre plateforme de streaming peut parfois se montrer capricieuse à l’égard de certains fournisseurs VPN mais ce n’est pas le cas avec Surfshark. Il fonctionne à tous les coups sur Netflix. C’est même assez bluffant. Grâce à lui, vous pourrez débloquer plus d’une dizaine de catalogues étrangers sur Netflix (américain, canadien, anglais, français, etc). Vous pourrez donc accéder à de nouveaux films et séries sans bouger de chez vous. Bien entendu, Surfshark VPN est aussi efficace pour débloquer votre catalogue local lorsque vous vous trouvez en dehors des frontières de votre pays.

Il faut savoir que d’autres plateformes géo-bloquées sont accessibles avec Surfshark comme YouTube par exemple. Par contre, le contournement des géo-restrictions sur les chaînes de télévision peut poser problème. Il est nécessaire de s’y prendre à plusieurs fois avant de pouvoir accéder à la vidéo. Et parfois le blocage se fait en plein de milieu de la vidéo.

À chaque fois, les vidéos se lançaient rapidement, en HD et le flux était stable. Tout cela contribue à offrir une très bonne expérience de streaming. Pour le streaming vidéo, Surfshark est donc à la hauteur de nos attentes. C’est un excellent VPN pour le streaming. Il s’est montré efficace dans de nombreuses situations, notamment pour changer de pays sur Netflix et accéder à de nouveaux catalogues. C’est un véritable point fort de cet avis sur Surfshark. Quelques améliorations peuvent être apportées au niveau des chaînes de télévision, mais rien d’alarmant.

Interface de l’application Surfshark, simplicité et efficacité

Surfshark a conçu une application VPN adaptée à tous afin que les débutants puissent aussi s’en servir sans accroc. Premier point important, l’application est intégralement traduite en français sur tous les supports. Lorsqu’on se rend sur l’interface desktop, on constate également immédiatement que des efforts ont été fait au niveau de l’ergonomie avec un design épuré et seulement quelques onglets supplémentaires. Toutes les informations nécessaires sont visibles dès l’ouverture de l’application avec la liste des emplacements, les IP statiques et les serveurs MultiHop.

Interface-Surfshark-VPN
Interface de l’application Surfshark © 01net.com

Pour optimiser la connexion, Surfshark propose les options :

  • emplacement le plus rapide (connexion au serveur le moins chargé et le plus proche)
  • pays le plus proche (connexion au serveur le plus proche d’un autre pays)
  • emplacement préféré (connexion à votre emplacement marqué comme favori)

Lorsque l’on est connecté au VPN, le logo Surfshark apparaît ainsi que le temps de connexion. En cliquant sur la flèche au-dessus de « Connecté », vous aurez accès à quelques détails comme l’adresse IP qui vous est attribuée, le Kill Switch, les données transférées en download et en upload.

Les emplacements marqués d’un « V » sont dits virtuels ce qui veut dire qu’ils sont placés dans un autre pays que celui indiqué. Sur l’ensemble de ses 65 localisations, 22 sont virtuelles. C’est par exemple le cas de l’Algérie, de l’Argentine, du Chili ou encore du Mexique. Les serveurs de ses localisations ne s’y trouvent pas physiquement, mais sont situés ailleurs. Surfshark privilégie les serveurs virtuels dans les pays où l’infrastructure Internet n’est pas fiable. L’inconvénient des emplacements virtuels est que le système de localisation d’adresse IP ne fonctionne pas aussi bien que quand il s’agit d’emplacements physiques. Autre détail appréciable : on retrouve un indicateur de charge sur chaque pays.

La rubrique des paramètres comporte quelques réglages de connectivité et des options plus avancées mais rien de très technique. Nous y reviendrons en détail dans la section suivante.

Découvrir Surfshark VPN

L’application Surfshark VPN est donc très agréable à utiliser au quotidien, que ce soit sur ordinateurs ou smartphone. Les commandes sont rapides à prendre en main. Il y a peu d’aspects techniques ce qui est idéal pour les débutants. Tout cela a beaucoup compté dans cet avis Surfshark.

Les fonctionnalités de l’application Surfshark VPN

Au-delà de ses fonctionnalités de base, Surfshark est doté d’autres options avancées qui ont pour but d’accroître l’anonymat des utilisateurs et d’améliorer leur expérience de navigation. C’est vraiment le fil conducteur de ce fournisseur VPN. Ses fonctionnalités ont d’ailleurs été déployées très tôt puisque dès son année de lancement, on pouvait presque toutes les trouver dans l’application.

Kill Switch

Commençons d’abord avec le Kill Switch car il s’agit d’un indispensable pour un VPN. Cette fonction désactive la connexion Internet lorsque la connexion VPN s’arrête soudainement. Cela peut survenir lorsque votre ordinateur se met en veille par exemple ou suite à un bug sur le serveur. Cet arrêt d’urgence évite ainsi les fuites d’IP et de données personnelles. Vous comprenez l’importance du Kill Switch.

Kill-Switch-Surfshark
Activation du Kill Switch sur l’application Surfshark © 01net.com

Cette fonction est disponible sur toutes ses applications : Windows, Android, macOS et iOS, actuellement en version Beta. Les utilisateurs peuvent choisir de l’activer ou de le désactiver dans les paramètres (roue crantée).

Mode Camouflage

Lorsque vous utilisez Surfshark, il chiffre vos activités en ligne de sorte que votre fournisseur d’accès Internet ne peut pas les lire. Cependant, il sait que vous utilisez un VPN. Dans certains pays, cela peut poser problème. Pour y remédier, Surfshark a développé le mode Camouflage. Comme son nom l’indique, il permet de masquer le fait que vous utilisez un VPN en faisant apparaître votre trafic comme « normal ». Grâce à cette méthode, votre opérateur ne sait pas que vous utilisez un VPN et ne peut pas vous sanctionner.

NoBorders

Pour contourner la censure ou les pare-feux réseau, l’utilisation d’un réseau privé virtuel ne suffit pas toujours. Certains systèmes sont si puissants qu’il est nécessaire de faire plus. Surfshark a donc développé le mode NoBorders. La fonctionnalité s’active d’un simple clic dans les paramètres avancés de l’application. Ensuite, vous aurez accès à une liste de serveurs optimisés, spécialement conçus pour déjouer les géo-blocages et la censure.

MultiHop

Parmi les fonctionnalités les plus prisées de Surfshark VPN, on retrouve le MultiHop. Cette fonction utilise deux serveurs pour vous connecter et, de ce fait, apporte une couche de confidentialité supplémentaire. Ce n’est pas sans rappeler NordVPN avec sa fonction Double VPN. Les serveurs MultiHop sont situés dans deux pays différents. L’accès à ces derniers se fait dans l’onglet « MultiHop » de son application.

Serveurs-MultiHop-Surfshark
Serveurs MultiHop de Surfshark © 01net.com

Par contre, cette fonction n’est pas utile dans toutes les circonstances. Par exemple, si vous voulez télécharger en P2P ou regarder du contenu en streaming, les serveurs MultiHop risquent d’avoir un impact trop important sur la vitesse et affecter votre expérience.

CleanWeb

Le CleanWeb est une particularité Surfshark qui consiste à éviter les tentatives de phishing, bloquer les publicités et les logiciels malveillants. À notre avis, cela ne remplace pas un antivirus ou un ad-block mais c’est toujours mieux que rien. Lors de notre test de Surfshark, nous avons activé le CleanWeb mais nous n’avons pas vu de réel changement au niveau des publicités. Surfshark a encore quelques efforts à faire avec cette fonctionnalité.

Bypasser

L’option Bypasser de Surfshark est disponible uniquement sur l’application Windows. Elle permet de contourner la connexion VPN sur certaines applications, sites internet ou adresses IP. Par exemple, vous pouvez choisir d’utiliser le VPN pour votre service bancaire, et pas pour les réseaux sociaux. Cela offre une certaine souplesse dans l’utilisation du VPN. Malheureusement, le Bypasser est uniquement disponible sur Windows pour l’instant.

IP rotative

Depuis début 2022, Surfshark a introduit l’IP rotative. Actuellement en version Beta, cette nouvelle technologie change votre adresse IP automatiquement de temps en temps tout en conservant le même emplacement sans vous déconnecter du réseau VPN. Ainsi, les risques de tracking sont encore plus réduits qu’en temps normal.

Surfshark a déployé une large gamme d’outils qui permet de répondre à tous les besoins des utilisateurs. Cela dit, son service VPN est particulièrement axé sur la sécurité.

Des connexions simultanées illimitées et nombreux supports compatibles

S’il y a bien un élément dont nous voulions parler ici ce sont les connexions simultanées illimités offertes par Surfshark. Oui, vous avez bien lu. Un seul abonnement permet de se servir du VPN sur autant d’appareils que vous le souhaitez. Surfshark fait fort à ce niveau car les concurrents limitent généralement le nombre de connexions simultanées par compte, par exemple, 5 pour ExpressVPN et 6 pour NordVPN. Alors forcément, cet aspect compte dans notre avis Surfshark.

En plus d’offrir une utilisation sans limite à ses utilisateurs, Surfshark VPN propose une application compatible avec plusieurs plateformes : PC, smartphone, tablette, Smart TV, consoles et sur navigateurs web. Les systèmes d’exploitation pris en charge sont également nombreux. Outre les OS les plus utilisés (Android, Windows, macOS et iOS) Surfshark est aussi disponible sur Linux et Fire TV. Notez que grâce à son application stable et rapide, c’est un très bon VPN pour Mac.

Ainsi, les connexions simultanées prennent tout leur sens. Elles pourront vraiment vous être utiles si vous avez différents périphériques à équiper. De plus, c’est un bon moyen d’en faire profiter les membres de votre foyer sans faire de concessions sur vos appareils.

Prix des forfaits du VPN Surfshark

Surfshark n’est pas un VPN gratuit. Par conséquent, il faudra débourser quelques centimes pour l’inscription à son service. Concernant les tarifs des forfaits Surfshark, ils ont évolué à la hausse ces derniers mois. Rassurez-vous, ses prix restent toujours inférieurs à la moyenne du marché.

En 2022, Surfshark met à disposition trois forfaits dont les caractéristiques sont similaires. Il n’y a que la période contractuelle qui change ainsi que le prix. Voici les offres actuelles :

  • 24 mois à 2,09€ par mois (54€ au total)
  • 12 mois à 3,49€ par mois (41€ au total)
  • 1 mois à 11,39€
Prix-Surfshark
© Surfshark

Vous constatez que les tarifs sont dégressifs ; ils diminuent plus la période d’engagement augmente. Aussi, il faut savoir que la souscription des forfaits annuels et bi-annuels s’effectue en un seul paiement. Le montant mensuel est donc indiqué à titre informatif. Rien de surprenant ici, c’est pratiqué par de nombreux autres concurrents.

Surfshark VPN accepte plusieurs moyens de paiements : carte de crédit, PayPal, Google Pay, Amazon Pay, crypto-monnaies et Sofort. En multipliant les méthodes, tous les utilisateurs devraient être en mesure d’accéder au service. Cela peut sembler anodin, mais pour les personnes qui se trouvent dans des zones censurant les VPN, c’est un vrai plus, notamment le fait d’autoriser le règlement par crypto-monnaies pour l’anonymat.

Depuis peu, le fournisseur propose également le package Surfshark One (qui comporte Surfshark Antivirus, Alert et Search) pour 1,36€ supplémentaires par mois afin de bénéficier d’une protection à 360°.

À noter que Surfshark applique une garantie de 30 jours valable sur tous ses forfaits. Vous pourrez donc souscrire sans aucune crainte. Cependant, les achats réalisés sur les magasins d’application (Google Play Store ou App Store) ne sont pas sujets à cette garantie de remboursement, les conditions diffèrent. C’est pourquoi nous recommandons de passer par le site officiel du fournisseur.

Au final, les prix des abonnements Surfshark sont plus que raisonnables au vu de tout ce que son application offre. Et c’est encore plus vrai si vous faites usage du code promo Surfshark que nous avons réussi à obtenir pour vous.

Voir les offres Surfshark VPN

Assistance client, des conseillers efficaces

Le dernier point où nous souhaitons confronter Surfshark VPN est son service client. Sachez d’abord qu’il y a plusieurs moyens de joindre les conseillers techniques : par live chat, par ticket ou par e-mail. En cas d’urgence, l’option à privilégier est le live chat. La bulle de discussion est accessible sur son site internet, en bas à droite. Il est important de noter que les conseillers techniques sont très réactifs. Dans les cinq minutes, un membre de l’équipe support répondait à notre message. Une solution nous a été apportée dans les dix minutes qui suivaient. Rien à dire à ce niveau.

Surfshark propose également un centre d’aide avec des articles complets et des tutoriels vidéo pas-à-pas sur la configuration du VPN. Les ressources sont nombreuses, si bien que les utilisateurs ne sont jamais livrés à eux-mêmes.

Le support client de Surfshark est un point fort de cet avis. Nous avons pu joindre les équipes techniques sans problème et grâce à l’outil de traduction intégré, on peut échanger directement en français ce qui facilite les échanges.

Les avis des clients de Surfshark

Pour agrémenter cet article, nous avons recueilli d’autres avis sur Surfshark provenant d’utilisateurs vérifiés sur la plateforme Trustpilot. Le VPN reçoit la marque honorable de 4,3/5 sur un total de plus de 13900 notes.

Notes-Surfshark-Trustpilot
Notes Surfshark sur le site Trustpilot.com © Trustpilot

Les utilisateurs sont contents du VPN qu’ils trouvent simple à installer et à utiliser. Ils aiment également le fait d’avoir accès aux versions étrangères des plateformes de streaming. Les avis les plus négatifs concernent le débit qui est parfois instable (déconnexions soudaines) et l’interface graphique peu travaillée sur Linux. Globalement, la plateforme du VPN est appréciée par les clients.

Le verdict du test de Surfshark

Surfshark parvient à proposer une application complète pour sécuriser la navigation des utilisateurs et préserver leur identité numérique. L’utilisation du VPN est simple et intuitive. Les serveurs consacrés au MultiHop peuvent être utiles pour ajouter une couche de confidentialité supplémentaire dans certaines situations.

Découvrir Surfshark VPN

Nous tenons à souligner son fonctionnement remarquable pour les plateformes de streaming, notamment sur Netflix. Grâce à une connexion fluide et des serveurs ultra performants indétectables par les systèmes de géo-blocages, l’expérience est optimale. C’est un élément qui a beaucoup compté dans cet avis sur Surfshark.

Les connexions simultanées illimitées incluses dans un compte Surfshark sont sans nul doute un autre de ses points forts. Quand on les couple aux tarifs bas de ses forfaits de longue durée, cela devient très intéressant.

Finalement, malgré son jeune âge, Surfshark VPN a réussi le pari osé de se démarquer parmi les géants du secteur. Surfshark est l’outil VPN idéal pour ceux qui débutent et ont besoin d’une application effective sur tous les supports à prix raisonnable.

Surfshark VPN

9.2

Note

9.2/10