Passer au contenu

Pragma Mobility : le vélo à hydrogène français arrive en location

L’Alpha Neo est un vélo électrique français fonctionnant grâce à une pile à combustible. Désormais, professionnels et collectivités peuvent le louer.

L’Alpha Neo de Pragma Mobility est un vélo à part dans le paysage du cycle français. Fonctionnant à hydrogène, il est pour l’instant réservé aux professionnels et aux collectivités. La marque bordelaise qui le fabrique, vient tout juste de commercialiser son vélo dans un format de leasing avec une solution de recharge incluse. En effet, à l’inverse des voitures et des bus à hydrogène pour lesquels quelques rares stations de distribution d’hydrogène existent, il n’y a aucune solution de recharge pour un deux-roues fonctionnant avec une pile en France. Pour exister, l’Alpha Neo doit être distribué avec une solution de recharge. C’est le principe de cette formule dévoilée aujourd’hui qui met à disposition des collectivités et des professionnels, vélo à hydrogène et station de recharge alimentée par énergie solaire.

Commençons par une brève présentation du vélo. Celui-ci pourrait être confondu avec un vélo à assistance électrique s’il ne disposait pas d’un tube diagonal particulièrement épais et d’un réservoir au niveau du pédalier. Il s’agit en réalité de son « pack énergie » qui est amovible et qui vient s’encastrer dans le cadre en aluminium. C’est à l’intérieur de ce gros volume que sont cachés le réservoir d’hydrogène (3L/300 Bar), la carte électronique de puissance et la pile à combustible (24 cellules, 480 Wh). Mis à part cet élément distinctif, le vélo à hydrogène de Pragma Mobility pourrait être confondu avec n’importe quel VAE urbain. Comme certains de ses cousins électriques, il dispose d’ailleurs d’un moteur 250W dans le moyeu de la roue arrière, d’une assistance sur cinq niveaux et d’un capteur de couple. Le reste de son équipement est typé ville avec de larges pneus, des freins à disques hydrauliques, une béquille et même un porte-bagages.

Pragma Mobility donne moins d’informations sur la station de recharge qui l’accompagne. Celle-ci serait alimentée en énergie solaire selon un principe simple : produire sur place, par électrolyse, l’énergie nécessaire au fonctionnement du vélo.

Combien ça coûte le vélo à hydrogène ?

Pour l’instant, l’offre de Pragma Mobility n’est réservée qu’aux professionnels, ou aux villes telles qu’Issy-les-Moulineaux qui a commandé récemment quatre cargos à hydrogène dérivés de l’Alpha Neo.

Neuf, le tarif du vélo sans station de recharge est plutôt prohibitif : 5690 euros HT. C’est la raison pour laquelle la société qui le commercialise a mis en place une formule de leasing. Après un premier loyer de 1 700 euros, les professionnels intéressés devront s’acquitter d’un loyer mensuel (à partir de 79 euros) comprenant entretien et assurance. Quant à la partie recharge, son tarif n’est pas encore connu et pourrait même varier. Pragma Mobility explique que « le déploiement d’écosystèmes avec stations s’étudiera sur mesure ».

Bien évidemment, l’objectif de ce vélo à hydrogène n’est pas de remplacer le VAE traditionnel. Le principal avantage de cette technologie, outre l’aspect environnemental, c’est la rapidité de recharge des batteries. Il faut moins de 2 mn à l’Alpha Neo pour faire le plein (150 km d’autonomie) contre environ 4h pour un vélo électrique de milieu de gamme. Dans un usage professionnel ou pour des flottes, un tel temps de chargement peut avoir du sens. Mais pour l’heure, cette première offre de leasing fait surtout figure de test grandeur nature pour un vélo assez unique en son genre.

Source : Automobile Magazine


Dimitri Charitsis
Journaliste
Votre opinion
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.