Passer au contenu

Le Galaxy Z Flip 4 peut trembler : l’Oppo Find N2 Flip s’annonce impressionnant

Cela se précise pour le principal concurrent du Galaxy Z Flip 4, l’Oppo Find N2 Flip, dont la fiche technique complète vient d’être partagée. Le smartphone d’Oppo, qui pourrait être lancé prochainement en France, aurait quelques longueurs d’avance sur son principal concurrent.

Pour la première fois depuis le lancement de sa gamme « Z Flip », Samsung pourrait faire face à un concurrent de taille au niveau mondial. En effet, Oppo s’apprête à sortir un de ses smartphones pliants hors de Chine : l’Oppo Find N2 Flip. De quoi mettre en danger l’hégémonie de Samsung sur ce marché ?

Une fiche technique complète

Officiellement présenté en décembre dernier aux côtés du Find N2, l’Oppo Find N2 Flip a été avare en détails. Aujourd’hui, c’est le leaker « SnoopyTech » qui partage la fiche technique complète du produit qui, selon lui, pourrait sortir dès le mois de février au niveau mondial. On fait le point.


Commençons par la fiche technique qui vient rappeler certains points, tout en apportant d’autres éléments très intéressants. Ainsi, le téléphone sera animé par une puce Dimensity 9000+ de MediaTek qui, selon nos tests, offre des performances équivalentes, voire supérieures dans certains benchmarks, à celle d’un Snapdragon 8+ Gen1 qui équipe le Galaxy Z Flip 4.

À lire : On a testé le plus puissant des smartphones Android, le RedMagic 8 Pro

L’autre point très intéressant concerne la batterie. Oppo a réussi à intégrer dans son Find N2 Flip un accumulateur de 4300 mAh et une compatibilité avec la charge rapide 44W. À titre de comparaison, le Samsung Galaxy Z Flip 4, dont le gabarit est très proche, a une batterie de 3700 mAh et une compatibilité avec la charge 25W. Un écart conséquent, du moins sur le papier.

On en apprend également un peu plus sur la configuration photo du Find N2 Flip. En plus de son module caméra principal de 50 Mpx (Sony IMX890), on retrouverait un module ultra-grand-angle de 8 Mpx (IMX 355) et un module caméra frontal de 32 Mpx (IMX709). À titre de comparaison, le Z Flip 4 embarque deux modules caméra de 12 Mpx à l’arrière et un de 10 Mpx à l’avant.

Concernant l’affichage, l’Oppo Find N2 Flip irait bien plus loin que son concurrent. En effet, l’écran secondaire de 1,9 pouce du Z Flip 4 pourrait sembler bien petit à côté de celui de son concurrent qui fera 3,26 pouces. L’intérêt est ici d’afficher toujours plus d’informations sur l’écran externe pour ne pas avoir à ouvrir le téléphone. De plus, l’écran AMOLED principal du Find N2 Flip (6,8 pouces, Full HD+, 120 Hz) pourrait se refermer complètement à plat et avoir une pliure beaucoup plus discrète grâce à un nouveau type de charnière que Samsung devrait utiliser… sur le Galaxy Z Flip 5.

Une histoire de calendrier

Mais le « timing » a ici toute son importance. En effet, le prochain smartphone pliant de Samsung pourrait très bien rivaliser avec son concurrent chinois. Mais la marque coréenne ne prévoit pas de nouvelle version de son téléphone pliant avant l’été 2023, probablement en aout comme chaque année.

Selon SnoopyTech, l’Oppo Find N2 Flip pourrait être lancé mondialement dès le mois de février, à l’occasion du MWC, le salon mondial du mobile. Cela laisserait environ six mois à Oppo pour mettre en avant son produit avant la sortie d’un probable Galaxy Z Flip 5. N’oublions cependant pas qu’en dehors de la Chine, Samsung a pour l’instant une notoriété bien supérieure à celle d’Oppo.

Découvrez : Les six smartphones les plus attendus de 2023

L’autre grande inconnue concerne la surcouche logicielle que proposera Oppo. Un élément déterminant pour l’expérience utilisateur que Samsung a eu le temps de peaufiner au fil des versions de son Z Flip. L’année 2023 s’annonce passionnante sur le marché des smartphones pliants.


Gabriel Manceau
Votre opinion
  1. Lol Samsung tremble en effet…
    Ipx4, Gorilla Glass 5, SOC Mediatek, 3 années de mise à jour ! Samsung Treeeemmmbbbllleee 😂

  2. Titre accrocheur sauf qu’oppo n’a aucune capacité à vendre hors de Chine. Ce n’est qu’une entreprise à envergure nationale. S’ils arrivent jusqu’à nous alors oui ce pourrait être un bon challenger. Aujourd’hui il n’en est rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.