Nous sommes Maman et Papa de jumelles et perdons un des deux anges

Un site utilisant WordPress

Nous sommes Maman et Papa de jumelles et perdons un des deux anges

Voilà quelques temps que ma femme et moi voulions un enfant… Moi je vous avoue avoir eu un peu peur de devenir papa et de ne pas être à la hauteur de la tache ! 🙂

Décembre
Mais bon on s’y est mis et en décembre nous savions que ma femme étaient enceinte !

Nous n’étions pas encore conscients de ce qui allait nous attendre…

Janvier – Février
Janvier passe tranquille, février un peu moins, ma femme a perdu son Papa. 🙁

Mars
Echo du 1er trimestre…. Un bébé… oui oui on le savait, mais bon cela fait plaisir de se le voir confirmer. Une semaine après une autre écho, et là….

  • J’étais au boulot et ma femme m’appelle…. Laurent, t’es assis ?
  • Euh oui, toujours au boulot ! (oula, y a un problème !?)
  • Tu sais le bébé et bien ils sont deux !!!!
  • bipbipbip……………………..

On a perdu Laurent ce vendredi et il semble planer au dessus de tout !

Bref nous avions deux bébés… A ce stade nous ne savions rien d’eux, filles, garçons, etc. Mais une mesure inquiète un peu la gynéco de ma femme, c’est l’épaisseur de la clarté nucale de l’un des deux bébés. La clarté nucale est la largueur de la nuque.

Mi-Mars
C’est confirmé sur une écho réalisée au service gynécologie de l’hôpital de la Croix-Rousse.

Les complications commencent. Une interne qui nous voit ma femme et moi, nous explique que lorsque l’épaisseur de la clarté nucale est prononcée c’est souvent lié à une trisomie.

Aille ! Le Docteur et son interne nous expliquent alors que des tests sont possibles (amniocentèses) vers la 16ième semaine de grossesse et qu’ils seront (plus?) sûrs !

Nous leur disons que ce n’est pas dans notre optique et qu’on va y réfléchir….Entre temps une écho est réalisée (tout les quinze jours pour une grossesse de jumeaux à risques) et ils découvrent probablement une petite malformation du cœur du bébé en question. Ils nous expliquent alors que cela est probablement lié aussi à une trisomie. Cela porte à deux les suspicions de trisomie et qu’ils ne peuvent pas négliger cet état de fait. Nous avons appris par cette même écho que cela étaient deux filles ( 🙂 ) lors de cette écho.

Avril
La 16ième semaine approchant nous voyons le Docteur qui devrait réaliser l’amniocentèse et nous explique que comme il y suspicions sur un des deux bébé, il peut réaliser une amniocentèse sur la poche du bébé concerné et si cela confirme les suspicions nous pourrions voir si une deuxième amniocentèse est envisagée.

Je vous avoue que depuis mars, ma femme et moi avons pris quelques coups sur la tête. J’ai été clair avec ma femme, que cette petite soit ou non trisomique nous la garderons et ferons face. Cependant la possibilité que les deux soient trisomiques et quand bien même je montrais ne pas y croire à ma femme, me faisait peur. Avant la grossesse le bonhomme se pose des questions sur le faite d’être un bon père, de bien éduquer ses enfants, leur apporter ce qu’il faut, le chômage, etc… Mais là, je vous avoue encore que deux petites trisomiques avec la charge que cela comporte, les structures non adaptées, cela me faisait peur ! Je ne le montrais pas (et ne sais pas comment j’ai fait).

Avril – Mai
Rendez-vous est pris pour une amniocentèse. Ce qu’il faut savoir c’est que ce geste entraine un risque de 1/200 de fausse couche dans le mois qui suit celui-ci. Et avec deux cela porte à 1/100 !

Une amniocentèse est un acte qui consiste à planter une aiguille dans la poche amniotique sous contrôle d’une échographie afin de prélever des cellules pour y réaliser des analyses génétiques (caryotype). Les premier résultats peuvent être rapides. Une semaine passe, et nous sommes demandés à recevoir les résultats. Il sont bons ! 🙂

Mais le docteur, nous explique qu’il ne peut éliminer le fait qu’il y ait eu un prélèvement de cellules de la mère confirmant le résultat correcte mais non pertinent pour le bébé ! Il ne sont donc pas sûrs ! 🙁

De plus ils nous explique que même si toutes le précautions ont été prises il peuvent s’être trompés de poche ! 🙁 🙁

Mai
Le Docteur nous demande si nous envisageons une autre amniocentèse ? Non !

Une généticienne de l’hôpital de la Croix-rousse nous laisse un message afin qu’on se rencontre si nous le désirons et voir ce qui nous est offert en possibilité pour lever un peu les doutes.

Nous acceptons le rendez-vous et voyons cette chercheuse.

Voici ce qu’elle nous présente. Faire faire un caryotype de chacun afin de lever le doute concernant ma femme et ses cellule, et peut-être lever le doute sur une incompatibilité génétique entre ma femme et moi !

Ok doc, mais on ne pourra donc pas lever le doute pour la deuxième, même si nous faisons une amniocentèses sur cette deuxième poche n’empêche pas le risque de se tromper de poche, de prendre des cellules de la mère, etc. Et que tout pour tout il reste toujours un flou artistique sur ce qu’on nous présente comme fiable !???

Réponse de cette Docteur, oui !

Ma femme et moi alors acceptons la réalisation de notre caryotype pour lever le doute sur les cellules…

Une echo est réalisée, normal, tout les quinze jours ! Nous avons les prénoms : Sarah et Lisa (celle où les suspicions existe et celle non).

Cette écho révèle une atrésie duodénale et confirme la CIV ! (Allez ! Petite Sarah en verra des trucs et des machins… elle n’est pas là et a déjà plus de soucis que la plupart d’entre nous, mais vous verrez elle forte, très forte !)

Fin Mai
Résultat des caryotypes : CE NE SONT PAS LES CELLULES DE MA FEMME QU’ILS ONT PRÉLEVÉES LORS DE L’AMNIOCENTÈSE ! Et je suis bien le papa ! 🙂 Je le savais, mais bon !

Juin
Vers la mi-juin, ma femme passe une écho. Tout semble se passer correctement.

Mais après cette écho le docteur qui suit ma femme dit :

Je suis très inquiet pour Sarah, elle accuse un retard de croissance important et je ne voudrait ne pas prendre de risque ni pour vous Mme Besson, ni pour Lisa et ensuite pour Sarah !

Je vais vous hospitaliser, pas aujourd’hui mais demain !

Imaginez nous sommes le 15 juin (vendredi) veille de l’anniversaire de Béa (ses 40 ans) et ce doc nous dit qu’elle va fêter ceux-là à l’hôpital !

Le doc prend le téléphone et appelle la maternité (bâtiment G en face, nous sommes dans le bâtiment F) et explique fermement que ma femme se présentera demain et qu’un lit doit-être disponible quoi qu’il en soit !

Je ne veux pas le savoir dit-il à un/une collègue de la maternité, elle rentre et Mme X vous me la mettez ailleurs !

Là nous comprenons que Sarah puis Lisa doivent risquer quelque chose de vital et tout presse ! (on flippe intérieurement)

Le 16 juin 2012
Nous nous présentons à la maternité vers les 16h00 comme nous l’a indiqué le Docteur Huissoud (merci doc encore de vos attentions).

Là petit imbroglio, ils n’attendent ma femme que demain (dimanche)…. Coup de fil, Dc Huissoud leur confirme l’urgence de la situation même si cela ne semble pas être le cas !

Après tout, ma femme marche correctement, ne perd pas les eaux, etc. Le papa aussi par la même occasion, c’est une aventure à deux !

Les jours s’égrainent, je vais au boulot, ma femme passe des monitoring des petites… bref le temps passe.

Le 22 juin ma femme repasse une écho pour voir si la Sarah a pris assez de poids… Elle a pris 80 gramme en une semaine et cela me semble bien. Mais je ne suis pas médecin, alors !?

Le 26 juin 2012…
Le 26 juin au matin, le Dr Huissoud et un autre docteur au réveille de ma femme la voit et lui disent que l’accouchement sera provoqué cette semaine. Ma femme m’appelle il est environs 9h30 du mation, je suis au boulot.

Je prend la nouvelle comme elle vient, on va être parents !

Mais pourquoi si tôt ? 80 grammes c’est pas assez ?

Ils retourne voir ma femme vers 10h00 et lui annonce que l’accouchement est programmé vers 1hh00 et qu’il faut se préparer…..

Elle m’appelle….

Vient ils vont me faire accoucher !
Quoi ? là ?
Oui
Je cours à la maternité ….

Je suis avec ma femme vers 10h30, elle engrois un peu et moi au fond, beaucoup ! :/

Elle part au bloc vers 11h00, je la suis, mais doit passer par ailleurs….

Je la retrouve au troisième étage du batiment G, et attends…. Un personnel soignant me rejoint et me dit qu’on viendra me chercher lorsque ce sera fait…

Vers 11h37 quelqu’un vient me chercher et me dit que je suis papa de deux jolies filles et que je peux les voir ! 🙂 (Elles sont nées à 11h32 pour Lisa et 11h34 pour Sarah)

Le papa est surpris du bonheur qu’il ressent !
Il fait une photo de ce premier soir dans la peau d’un papa !

Juillet
Se passe….

Le but, que Sarah prenne du poids pour envisager les opérations de son petit coeur et de son estomac….

Lisa et Sarah sont en couveuse, et son les plus belles du monde !

Allez ma grande t’es forte et courageuse ! 😉

Lisa quant à elle n’a que les préoccupation d’un bébé prématuré, rien de grave…. Mais qu’est-ce qu’elles sont belles, mes filles !

Août
Tout comme août !

Septembre
Le 07 septembre l’opération du petit cœur de Sarah est programmée…

Son opération se passe sans problème nous dit-on, il est 13h00. C’est le chef de service cardiologie qui l’opère en une quarantaine de minutes.

Elle est bien et on peut la voir 🙂

le 11 12 13 sept Sarah est pas très bien, désat…

Samedi le 14 elle retrouve la forme.

Le mardi petite infection pulmonaire pauvre chérie

La nuit du 22-23 elle manque de disparaître : infection, déshydratation, bradycardie… etc. Ne la touchez pas !

L’opération du nez et de l’estomac est programmée le 25 septembre, veille de leur date de naissance (si tout c’était bien passé)…

Octobre
Le 04 octobre notre Sarah s’éteint doucement… A 17h09 elle meurt.

A ma douce Sarah,
Tu as vécu comme tu es née, l’instant d’un clin d’œil…
Je ne saurai te dire combien tu m’as apporté, tant de joie, de bonheur…Combien tu es devenue ma championne olympique qui grimpe les obstacles et les surmonte !
Tu es parti dans un souffle léger rejoindre les petits anges entourée d’amour dans les bras de Maman et Papa. Tu t’es battue contre ces divers soucis que la nature t’avait imposés. Nous n’aurions pas pu nous battre autant à ta place et nous aurions baissé les bras bien avant !
Ma douce Sarah combien de fois t-ai je dit doucement à l’oreille que tu nous donnais des leçons de courage, de force ?…
Tu nous manquera à jamais.
Je t’aime ma très douce Sarah !

15 Octobre, Lisa sort de l’hopital de la croix-rousse… Elle est en pleine forme

Depuis Maman et Papa sont aux anges… et infiniment tristes !

Encore aujourd’hui nous pensons fort à Sarah, notre chérie regrettée.

Lisa remplit tout l’espace ! 🙂

Puis Noël 😉

Aujourd’hui le 02 février 2013, Lisa parle à sa suce et lui susurre des mots doux ! 🙂

Mars 2020

Aujourd’hui ma Lisa est en CE1, elle travaille bien !
Sarah nous manque à tous !

Une réponse

  1. thierry dit :

    wouah Lisa est deja en CE1 !!! c’est fou comme ca passe vite

    bises de la reunion !

    thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.